SRI LANKA – Travel alone or never be lonely

A premier abord j’allais écrire cet article pour vous parler de mon voyage au Sri lanka puis je me suis dit que de l’aborder sur la thématique du voyage « en solitaire » était intéressant. J’entends souvent des personnes qui n’osent pas partir seules pour diverses raisons, alors que dans le fond nous rêvons tous d’évasion à un moment ou un autre dans notre vie !

J’avais planifié ce voyage après mon stage de Yoga en Inde (Goa) dans le cadre de ma formation. J’en ai profité pour prolonger mon séjour à seulement quelques heures en avion pour découvrir une nouvelle culture au pays du surf, des superbes paysages, des tuk-tuk, des épices et des coconut […] et surtout, revivre l’expérience de voyager seule !

Cet article n’est pas un récit de mon voyage mais plutôt quelques conseils si vous souhaitez expérimenter l’aventure avec quelques adresses du Sud du Sri Lanka.

Identifier vos craintes

Peur de vous retrouver seul(e) face à vous même ? Peur de vous ennuyer ? Peur de l’insécurité ? […] De nombreuses craintes peuvent nous empêcher de franchir le pas alors qu’en fait on peut trouver facilement une réponse à tout.
Je vous conseille de les lister afin d’y répondre sereinement et définir votre voyage en fonction.

Choisir une « thématique » à votre voyage!

Une fois que vous êtes décidé pour l’aventure,  définissez une petite « thématique » pour votre voyage.
De mon côté, j’avais seulement 2 semaines au Sri Lanka et j’avais défini que les fondamentaux de ce trip seraient « Surf, Yoga & temps personnel » (du temps pour avancer dans mes projets, écrire, lire, rencontrer des personnes / lieux inspirants …).

Plutôt que changer de lieu et de traverser le pays avec mon backpack j’ai donc préféré cette fois trouver un endroit où je me sentais bien pour y rester.

C’est bien tombé, j’avais décidé de commencer le voyage au sud du Sri Lanka (Weligama) et il s’avère que c’était propice à cela. Toutes les rencontres qui ont suivi mon arrivée furent en parfaite harmonie avec ma « thématique » …

« Nous attirons ce que nous sommes »

J’ai toujours cru en la loi de l’attraction, et ce voyage m’a confirmé que tout arrive pour une raison !
En effet, dès mon première journée j’ai rencontré Dynke,  une personne inoubliable qui est devenue mon acolyte pour une grande partie du voyage.
Nous nous sommes rencontrées dans une auberge de jeunesse (Hangtime). Dynke est hollandaise, professeur de Yoga, d’Arts plastiques, coach de développement personnel en formation et avait la même envie de type de séjour que moi (surfer, pratiquer le Yoga et travailler sur ses projets de coaching…) comme quoi !

Pourquoi ne pas tout planifier?

Lister vos envies est bien sûr important (d’autant plus si vous avez peu de temps dans le pays visité) mais, laissez toujours de l’espace à l’imprévu !

Photo by rawpixel on Unsplash

De mon côté j’avais une liste plutôt « simple » :
Surfer (vous l’aurez compris), visiter au minimum un temple bouddhiste, rencontrer des locaux, découvrir le Sud de l’île, éviter des lieux trop « remplis » de touristes et voir au moins un éléphant. Le reste étaient en option !

J’avais booké mes 3 premières nuits afin d’être rassurée et j’avais identifié les lieux qui m’intéressaient sur le web & un lonely planet qu’on m’avait prêté.

Au final, après ma rencontre avec Dynke, nous avons décidé de bouger dans une guest house tenue par des Sri Lankais et de partager une chambre (pour 4€ la nuit chacune). C’était parfait : une terrasse pour travailler, un petit coin pour pratiquer notre Yoga, tout ça face à l’océan pour checker en direct les vagues.

Si j’avais planifié tout mon voyage je n’aurais jamais fait de telles rencontres et tout n’aurait peut-être pas été aussi « fluide.  Surtout qu’à la fin de mon séjour je suis tombée sur une amie du Pays Basque qui voyageait aussi seule dans le sud (merci Facebook).

Les réseaux sociaux comme un outil de voyage ?

Au Sri Lanka (et dans de nombreux pays) il est vraiment facile de s’organiser en quelques jours (voir heures). Beaucoup de personnes voyagent seules et sont à la recherche « d’amis » pour partager un trajet, un safari ou simplement une bière ! On trouve même des pages Facebook qui sont dédiées à cela.

Ce n’est pas pour faire la promo des réseaux sociaux, mais s’en servir en tant qu’outils peut nous permettre de belles surprises. Signaler sa présence, se joindre à un groupe, être au courant des « événements », découvrir de bonnes adresses sur Instagram …

Voyager seule en tant que femme

Il est vrai que partir seule en tant que femme peut être plus stressant que pour un homme. Le regard des hommes, les différences de culture et de religion, ce qu’on entend dans les médias … Quelques conseils simples qui pour ma part me permettent d’être plus cool :
> Planifiez votre première arrivée en journée (c’est plus pratique de vous perdre en plein jour),
> Réservez vos premières nuits dans un lieu où l’on peut rencontrer du monde,
> Evitez de vous balader seule la nuit,

Et surtout écoutez vous, fiez vous à votre intuition c’est votre meilleur allié !

(A propos de l’intuition voici le lien d’un podcast de « Oui Change ma vie » sur le sujet)


Où et comment rencontrer du monde?

Les auberges de jeunesse sont vraiment un lieu idéal pour cela. Souvent un café / restau est présent, des événements sont organisés, … 

Si vous surfez, l’océan est un réel lieu de rencontres. Je crois que j’y ai rencontré plus de la moitié des personnes!

Les réseaux sociaux (comme vu ci dessus) peuvent encore être un moyen de rencontres.

Bref tous les moyens sont bons, gardez le sourire c’est la clé 🙂

Quelques tips sur la côte sud du Sri Lanka

(datant d’avril 2018)

  • Le surf :

En Avril, c’est la fin de la saison sur le côte sud et le début sur la côte Est (Arugam Bay).  J’ai passé l’intégralité de mon séjour dans le sud (autour de Weligama) et j’ai vraiment adoré! La fin de saison est idéale car il y a beaucoup moins de touristes, moins de monde à l’eau et encore de très bonnes conditions. J’avais pensé aller à Arugam Bay selon les conditions mais je n’en ai pas eu besoin.

  • Les spots

De nombreux spots se trouvent sur la côte pour tous les niveaux. Ce ne sont pas les mêmes qui fonctionnent selon la période. En tout cas en avril j’ai pu m’éclater à l’eau entre :
Lazy left (Midigama) : super gauche (à priori beaucoup moins agréable en pleine saison),
Fisherman (Weligama) : spot un peu « caché » dans la baie des pêcheurs (accessible à la rame),
Weligama : un beach break idéal pour débuter mais top aussi pour les avancés.
Mais de nombreux spots existent encore (Plantation, Rams, Lazy Right, …) 

  • Est-ce facile de louer une board?

Je n’ai pas amené de board avec moi et il a été très facile de louer sur place. J’ai même réussi à dégoter des « bonnes » planches. Si vous débutez vous trouverez partout le long des plages des mousses ou mini Malibu type NSP.
Sinon, je vous conseille plutôt d’aller sur Midigama (Indika Surf shop par exemple qui fait aussi de la réparation).

  • Pratiquer le Yoga

Il est facile de pratiquer le Yoga dans de nombreux lieux & guest house. Renseignez vous sur le web ou sur les flyers que vous trouverez partout. Hangtime en propose, Ceylon sliders, Surf & Yoga , … 

  • Hostel, surf house où dormir
    Vous pourrez aussi trouver une chambre dans une guest house très simple ou bien des lieux plus « luxieux ». Voici ma sélection des hébergements facilitant les rencontres, la pratique du surf & du yoga : 
    Weligama : Hangtime
    Mirissa :
    Coco mirissa
    Surf and yoga
    Midigama : Asanka 
  • Eat local
    Manger quick à Zam Zam 
    Gros coup de coeur pour le No1 Dewmini Roti shop  (Mirissa)
    Un parfait rice and curry Chef Akila Kitchen (Weligama)
  • Eat « occidental »
    Nomad café
    Aloha café 
    ou encore au Hangtime!
  • Favorite beach : Aller faire un tour à Hiriketyia (Blue beach) pour la beauté de la plage, le peu de monde et potentiellement de jolies petites vagues …

Have a good trip & never forget :

Always go with the flow !

 

6

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *